Alors là, je ne me souviens plus, mais attends un peu “G….. est ton ami” ! Reste avec moi, je vais rapidement t’expliquer.

Commençons par le début, c’est un terme anglais qui signifie “financement participatif”. Plus simplement c’est le fait qu’un certain nombre de personnes viennent à investir dans un même projet. Jusque là, rien de compliqué. Il faut savoir que cela est désormais réglementé depuis le 1er octobre 2014.

Avant quand tu avais une idée, tu faisais ton business plan, tu allais voir ta banque en croisant les doigts. Maintenant les banques ne sont plus les maîtres du financement, il y a ces plateformes de CROWDFUNDING. Bin oui admettons que tu trouves l’idée de ton voisin génial, la vision de la banque regardera surtout la petite ligne du bas “bénéfice net” mais pas forcément le concept. Et boom tu rentres en jeu car si son idée est géniale et qu’il monte son dossier de financement participatif, son projet peut voir le jour.

En allant plus loin, que ton voisin gagne 10% ou 50% de CA, si toi tu es convaincu est ce vraiment un soucis pour toi ? Non pas du tout, la priorité et que sa rentabilité paye au minimum ses charges et lui permette de vive à sa façon et non à celle dictée par les banques. En suivant ce principe il y a des projets qui voient désormais le jour grâce à cela.

Il y a quand même différentes formes de financement participatif:

  • Le don, qui sera une forme de participation sans contrepartie,
  • La récompense , appelée aussi don avec contrepartie, dans ce cas cela se fait comme du troc, je te prête 1000€ si tu m’offres 1 kg de tomate toutes les semaines pendant un an 😉
  • Le prêt ou crowdfunding, dans ce cas une sommes d’argent est prêtée par une banque ou un groupe de personnes et sera remboursée avec ou sans intérêts.
  • L’investissement en capital ou equity, dans ce cas le groupe de personnes deviendra actionnaire de la société et aura un droit de regard.

Il existe d’autres modèles bien moins répandus. Nous concernant maintenant comment faire ?

Pas de soucis il existe une multitude de plateformes avec des spécialités :

  • Le prêt pour les sociétés et professionnels
  • Le prêt pour le domaine de l’immobilier (permettant de financer des projets immobiliers d’ampleurs)
  • Le prêt de particulier.

Ce sont les principaux, il existe encore une fois plein de particularités, mais gardons notre casquette d’investisseur avant tout.


Papaloup

Papaloup

Trentenaire passionné par la music, les sports mécaniques, pratiquant l’air sont, je m’intéresse à l’investissement depuis quelques années.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *